Accueil > Espace sociétaire > Prix Initiative Région 2011

PRIX INITIATIVE REGION 2011

"Attachée aux valeurs coopératives, la Banque Populaire du Sud soutient et encourage des initiatives bénévoles d’associations qui agissent pour la préservation du patrimoine local, la protection de l’environnement ou la solidarité. "

Revivez la soirée de remise des Prix Initiative Région 2011!

Améthyste
Département : Hérault
En savoir plus

L’association Améthyste accueille et accompagne des enfants et des adolescents en situation de handicap, privés de structures scolaires ou éducatives adaptées. Son objectif : favoriser l’autonomie de ces jeunes gens pour une meilleure intégration sociale mais également soutenir les familles dans ce chemin du combattant. L’Association a ainsi ouvert en octobre 2002 un « Espace Educatif » destiné justement à scolariser des enfants en rupture de prise en charge par l’Education Nationale. Trois classes ont été créées et cinq personnes embauchées. Aujourd’hui, une quinzaine d’enfants profite de la structure d’Améthyste qui n’a pas de précieuse que le nom. 

Outre les trois groupes-classes créés pour scolariser les enfants en situation de handicap, Améthyste a pour projet de mettre en place, dans la continuité, un accompagnement, pour les adolescents les plus âgés, vers des formations professionnelles qualifiantes. L’association Améthyste déplore en effet le fait qu’après avoir permis à de jeunes adolescents de réaliser d’énormes progrès, ils se retrouvent à dix-huit sans aucune solution pour se former professionnellement.

Outre la pérennisation des trois groupes-classes déjà créés, le Prix Solidarité de la Banque Populaire et la mise en lumière induite de l’association Améthyste à travers ce prix permettront de développer la structure qui réalisera l’accompagnement de ces jeunes adultes vers la vie professionnelle.


Replier
Clowns z'hôpitaux
Département : Pyrénées-Orientales
En savoir plus

Clown Z’Hopitaux, surnommés également les cœurs visiteurs, est une association d’envergure nationale dont le siège est sis à Perpignan. Elle intervient régulièrement dans les hôpitaux et les maisons de retraite d’une quinzaine de villes de France. Complémentaires du soin, les interventions des clowns sont basées sur l’écoute, le partage et la création d’un moment unique et éphémère. Ils ont l’art de gai-rire ! Ces clowns, certifiés et formés pendant trente-cinq jours sur une durée de huit mois, débordent de générosité et créent des univers qui transportent les enfants malades ou les personnes âgés dans l’imaginaire. Un véritable acte d’amour !
L’Association aimerait multiplier les interventions individuelles auprès d’enfants malades hospitalisés ou en hôpital de jour, tout comme auprès des personnes âgées. Ces visites, réalisées en étroite collaboration avec les équipes soignantes, durent trois heures. Elles sont réalisées au minimum en duo. La régularité des interventions, à un rythme hebdomadaire dans un même lieu, favorise une certaine familiarité tout en préservant l’effet de surprise et la distance. En 2009, avec deux mille heures d’interventions, la vingtaine de Clown Z’Hôpitaux ont réchauffé le cœur de près de 20 000 âmes en souffrance. D’autres sont actuellement en formation pour poursuivre inlassablement cette belle action.

Le prix de la Banque Populaire va permettre de pérenniser les actions déjà mises en place, de former de nouveaux clowns mais également de développer des interventions auprès de nouveaux établissements comme par exemple les Instituts Médicaux Educatifs.


Replier
Radio Clapas
Département : Hérault
En savoir plus

Radio Clapas est une « radio sociale de proximité ». Elle utilise ce média comme moyen de communication intergénérationnel. Où quand des enfants et des adolescents, souvent en manque de repères, brisent la solitude des personnes âgées. Radio Clapas propose ainsi une animation originale aux résidents des maisons de retraites ou à des Clubs du troisième âge ». Munis de leur matériel de reportage portatif, les enfants viennent ainsi sur place pour enregistrer des émissions de radio in situ, sur le terrain, hors des studios radios. De véritables reporters en herbe ! Une initiative qui devrait séduire le médecin urgentiste Patrick Pelloux qui invite souvent les jeunes à fréquenter les aînés pour préparer le pays à l’inexorable vieillissement de la population française.
Le projet phare de cette association s’appelle « Mots Croisés ». Objectif : faire réaliser vingt-quatre émissions à quarante jeunes. Ces derniers apprennent ainsi à préparer et réaliser des interviews, entre prise de son et montage. Le but est de créer quatre séries de six émissions sur les souvenirs de jeunesse des personnes âgées qui seront ensuite diffusées sur Radio Clapas. Jouets de l’enfance, premières amours, chansons d’époque, vielles recettes de cuisine, tout est prétexte à faire remonter le passé à la surface. De véritables relais de mémoire entre les générations pour permettre de briser le silence radio entre les âges et de se retrouver, un temps, sur la même longueur d’onde.

Faire vivre une telle radio est loin d’être une sinécure. Le prix Solidarité de la Banque Populaire du Sud permettra de pérenniser dans le temps ce projet de « Mots Croisés » qui demande une forte mobilisation des équipes de la radio. Une radio d’utilité publique tout de même écoutée par 68 000 auditeurs par semaine selon Médiamétrie 2009.


Replier
Rire
Département : Hérault
En savoir plus

L’association Rire regroupe cinquante clowns bénévoles et trois professionnels qui partent à la rencontre des enfants hospitalisés des hôpitaux de Montpellier et de Sète depuis 1993. Elle a pour mission d’apporter un mieux-être aux enfants, à leurs familles et à tout autre acteur de leur prise en charge, dans le respect de chaque individu. Etre clown à l’hôpital ne s’improvise guère et exige du savoir-faire et du savoir-être. Ces acrobates du Rire doivent savoir distiller du bonheur à un public spécifique dans un espace réduit et médicalisé, entre charte éthique et code de déontologie.

Depuis 2005 et au-delà des clowns bénévoles, l’Association Rire est entrée dans une démarche plus professionnelle encore. En étroit partenariat avec les soignants de l’équipe d’onco-hématologie pédiatrique de l’hôpital Arnaud de Villeneuve, elle a été sollicitée pour assistée les enfants lors des soins difficiles particulièrement redoutés du fait de la sensation douloureuse. Dans ce cadre là, et en présence des clowns, les enfants deviennent plus coopératifs. Une mission délicate portée à bout de bras par Roudoudou, Titi et Chocolat.

Faire appel à des clowns professionnels, même aux prétentions modestes, représente des coûts importants pour une structure associative à but non lucratif. Le prix de la Banque Populaire apportera un peu d’eau au moulin et permettre de développer ce type d’action tant sur le plan quantitatif que qualitatif.


Replier
SEP Possible
Département : Aude
En savoir plus

« SEP Possible », un nom tel une maxime volontariste. Façon « soyons réaliste, demandons l’impossible ». Un détail qui a son importance, derrière l’acronyme SEP, se cache une maladie neurologique particulièrement sournoise et très invalidante : la sclérose en plaques. L’association « SEP Possible » entretient l’espoir, cet habit de lumière dans l’ombre du chagrin comme le chantait Léo Ferrer. Elle rassemble ainsi ces malades touchés par ce même mal, cette même souffrance qui se confinent trop souvent dans l’isolement. « SEP Possible » aide les malades à partager leur douleur pour mieux l’appréhender, mieux la connaître via des rencontres, des sorties ou des conférences avec des médecins. Pour ne plus vivre en solitude sa sclérose en plaques. 

Aujourd’hui, pour faire évoluer les mentalités face au handicap, les enfants représentent une cible privilégiés d’autant qu’ils sont les meilleurs prescripteurs auprès de leur parent. A ce titre, « SEP Possible » organise des rencontres dans les écoles primaires et secondaires. Elle y présente des cannes, des fauteuils roulants et des tiralos, ces fauteuils amphibies qui permettent aux personnes, touchées à un stade avancé par la sclérose en plaques, d’aller goûter aux plaisirs d’un bain frais. Ces visites en milieu scolaire contribuent à la prise de conscience des jeunes enfants face aux difficultés rencontrées au quotidien par les personnes en situation de handicap, et pas seulement les malades de la sclérose en plaques, dans les divers lieux publics. Pour ouvrir les yeux des enfants et en cascade, ceux des parents !

L’association « SEP Possible », qui prend en charge l’organisation des sorties, alimente sa caisse en organisant des lotos, des vide-greniers, des repas dansants et en sollicitant des associations type Rotary ou Lion’s Club. Le prix de la Banque Populaire du Sud permettra pour sa part en partie de pérenniser l’action auprès des scolaires et de bâtir une société basée sur le respect de tous.


Replier
Mirepoix Animation Mémoire et Traditions
Département : Ariège
En savoir plus

L’association MAMET, deux cents adhérents, organise chaque année quatre journées de fêtes historiques ludiques et gratuites sur une thématique bien précise. Elle a ainsi pour vocation de rendre accessible, par des animations grand public, l’histoire et la culture locale de Mirepoix et de sa région. Et ce, en s’appuyant sur le patrimoine bâti et mais aussi linguistique d’Occitanie. De spectacles illuminés en marché artisanal en passant par des défilés historiques, l’association MAMET aide par ce biais à mieux appréhender le passé médiéval de Mirepoix, dont de nombreuses traces subsistent encore aujourd’hui.

Le projet porté par l’association MAMET en 2010 repose sur l’organisation de nouveaux spectacles sur le thème du Pays d’Art et d’Histoire : Les Pyrénées. Avec une mise en exergue plus particulière sur des Pyrénéens emblématiques comme Gaston Phébus, Henry de Navarre ou Henry Russel.

Le prix délivré par la banque devrait permettre à l’association MAMET d’étoffer ses animations notamment en engageant des troupes professionnelles. En plus des musiciens, des montreurs d’ours ainsi que des éleveurs de loups et de rapaces viendront présenter une partie de la faune pyrénéenne sur la promenade de Mirepoix. Sensations fortes assurées ! 


Replier
Los Gavelaires
Département : Aude
En savoir plus

Depuis 1995, l'association Los Gavelaires a pour vocation la mise en valeur du patrimoine local culturel. Et elle a choisi de le faire de façon originale en créant un groupe folklorique de bénévoles lié aux arts et traditions populaires du Bas Languedoc.

Après avoir beaucoup travaillé à la recherche sur les costumes, les outils ou les instruments d'époque, Los Gavelaires s'appliquent à réaliser des expositions mais aussi des restitutions vivantes grandeur nature. Lors des Fêtes des vendanges, ils replongent ainsi autochtones et touristes, des villages audois au temps des chevaux et des charrettes.

Des moments inoubliables ! 

Le projet 2010-2011 de l'association Los Gavelaires s'inscrit dans la continuité et le développement de son action : Poursuivre les recherches et les collectages, étendre le répertoire musical, confectionner de nouveaux costumes, favoriser et mettre en valeur le travail des artisans traditionnels.

Le prix tombe à point nommé pour concevoir de nouvelles représentations et restitutions vivantes dans une approche plus professionnelle encore, encadrée pardes professionnels de la mise en scène.


Replier
Siloë
Département : Gard
En savoir plus

Depuis 1984, Siloë est une association d'éducation populaire agréé qui poursuit deux objectifs :

  • La réinsertion sociale, la formation et l'aide au travail
  • La sauvegarde, le maintien et la valorisation du patrimoine maritime méditerranéen

Depuis plus d'un quart de siècle, Siloë tisse un lien indéfectible entre le travail social et le milieu marin suivant l'adage qu'un homme construit le meilleur de lui-même dans un bateau.

C'est ainsi que Siloë a redonné vie à de nombreux vieux gréements. Le chantier installé depuis 2004 au Grau du Roi est reconnu pour sa grande technicité. Il reçoit aussi bien des commandes publiques que privées. Et Siloë participe également de manière très active à l'animation de ce patrimoine dans le domaine culturel lors des fêtes locales. Avec une place toute particulière à la navigation à voile latine. Ah le plaisir d'entendre le vent claquer dans les voiles !

L'association propose un accompagnement à la reconstruction de soi et d'insertion sociale par le biais de l'ACI (Atelier et Chantier d'Insertion) basée sur la culture maritime et du littoral. 
Idée force : recréer du lien social en stimulant des rencontres entre les jeunes désoeuvrés et les pêcheurs capables de transmettre un savoir-faire.

Outre l'aspect chantier, Siloë s'emploie à valoriser la voile latine, support d'image positive pour la Région Languedoc-Roussillon. Le prix participera en partie à cette valorisation qui accroit le développement touristique et économique du Grau du Roi.


Replier
Sauvegarde des métiers du bois
Département : Hérault
En savoir plus

Depuis 1993, L’ASMB perpétue la tradition des savoir-faire dans le travail du bois et l’ébénisterie. Marqueter, tourner, sculpter, dorer, encadrer, autant de gestes que ces passionnés refusent de voir disparaître du paysage artisanal local. 

Pour ce faire, l’association a créé un insolite musée de la porte, d’accès gratuit et ouvert toute l’année, où sont exposées des œuvres (portes, fenêtres et ferronneries) du 16 au 19ème siècle, originaires de Pézenas et de sa région. 
Il s’agit ainsi d’une vitrine et d’un conservatoire du savoir-faire des artisans régionaux des métiers du bois. En 2009, le musée a été visité par 13 595 personnes et depuis son ouverture par plus de 130 000.

L’association a émis le souhait d’agrandir le musée de la porte et par la même de développer les collections exposée. Ce projet permettra de développer les visites de groupes, des scolaires aux étudiants en architecture en passant par les professionnels du bâtiment ou des groupes de seniors.

Le prix attribué par la banque a donc été alloué à la création d’une salle d’exposition supplémentaire mais également à la mise en place d’équipements informatiques adaptés. De quoi répondre à l’intérêt croissant des visiteurs et aux objectifs pédagogiques du site.


Replier
Les amis du Château d'Apcher
Département : Lozère/Ardèche
En savoir plus

L’association « Les Amis du château d’Apcher » œuvre pour la valorisation du site médiéval du château d’Apcher. Ce château a été en son temps le chef-lieu de la puissante baronnie d’Apcher, qui occupa le Nord du comté de Gévaudan. Lieu d’histoire et de mémoires, l’édifice et ses vieilles pierres racontent la déroute des routiers anglais en 1362 mais aussi la traque de la « Bête du Gévaudan ». 

L’association participe directement aux travaux de dégagement des vestiges du château. Depuis plus de dix ans, elle prend en charge l’organisation et le financement des fouilles archéologiques qui aident à comprendre les phases d’implantation, d’occupation et d’abandon du site. A la découverte de l’emprise du château et d’objets mobiliers ! 

2010 signera la onzième année de fouille et de dégagement des vestiges. L’opération sera menée en juillet et août sous la tutelle de la Direction Régionale des Affaires Culturelles avec la présence d’un archéologue de métier. L’étude des objets mobiliers (céramiques, monnaies) sera confiée à des universitaires.

Les fouilles sont effectuées par une dizaine d’étudiants rémunérés sur la base du SMIC horaire. Le prix attribué par la banque participera donc au financement des fouilles estivales.


Replier
Sauvegarde de la Chapelle de Villeneuve
Département : Pyrénées-Orientales
En savoir plus

Depuis 2005, la remise en valeur de la Chapelle rurale de Notre Dame de Villeneuve. Il s’agit là d’un fleuron du patrimoine du Capcir. Cette chapelle a été édifiée en 1735 et dispose d’un remarquable retable baroque qui abrite une vierge à l’Enfant du XVIème siècle.

Lieu actif de pèlerinage, de rencontre et de culture, la Chapelle de Villeneuve est indissociable de l’histoire des villages du plateau du Capcir. Depuis cinq ans, de nombreux travaux ont été accomplis entre la réfection de la toiture et le changement de vitraux.
Pour donner de la dynamique, une permanence est organisée pendant l’été pour des visites. Des concerts sont également organisés dans la chapelle. Une carte postale a même été éditée. Un bon moyen pour étendre la notoriété du site !

Tel Sisyphe avec son rocher, la réhabilitation d’une telle chapelle semble sans fin. Parmi les projets portés par l’association, la mise en sécurité notamment pour l’accueil du public et les travaux de consolidation de l’édifice font partie des priorités.

Le prix a été affecté aux travaux de réfection de la voûte de la chapelle qui commençait sérieusement à mettre en danger le retable baroque classé au patrimoine national depuis l’an 2000.


Replier
Les Amis du Musée Marsillargues
Département : Hérault
En savoir plus

Depuis 1949, l’association des Amis du Musée de Marsillargues s’est fixé comme objectif la sauvegarde du patrimoine local et régional à travers l’animation d’un musée d’art et de traditions populaires. Cette association qui compte plus de deux cent cinquante adhérents est très active. En 2009, pour le soixantième anniversaire du musée, elle a organisé un repas médiéval dans la cour du château de Marsilargues, de nombreuses conférences et expositions notamment sur la famille Mourgues originaire de Marsillargues (ancien ministre de Louis XVI) ou encore une exposition sur Fernand Janin, enfant de Marsillargues et Grand Prix de Rome d’architecture et de peinture au début du XXème siècle. Un remarquable travail de mémoire ! En 2010, Les Amis du Musée Marsillargues ont pris une part prépondérante dans l’organisation de l’exposition itinérante sur la Vigne et le vin en pays de Lunel.

Une chaise à porteur commandée en 1752 par la famille de Louet et retrouvée dans les entrailles du château de Marsillargues a fait l’objet d’une restauration. Pour préserver cette pièce unique, l’association a entrepris d’améliorer l’hygrométrie du musée.


Replier
Les Cavaliers Camarguais de la Grande Motte
Département : Hérault
En savoir plus

L’Association des Cavaliers Camarguais de la Grande Motte (ACCGM) née en 1986 réunit cavaliers et cavalières camarguais autour du maintien des traditions camarguaises. En 2010, elle a ainsi participé aux activités de la Nation gardiane via des conférences, des rassemblements et pèlerinage aux Saintes Marie de la Mer. Toujours en 2010, l’ACCGM a été à l’initiative de la création d’un nouveau spectacle dans les arènes de la Grande Motte avec la participation de l’école élémentaire de la ville. Plus largement, l’association s’emploie à faire pratiquer l’équitation de travail sous toutes ses formes : initier, former, perfectionner les cavaliers à la pratique équestre. L’ACCGM prépare également aux examens fédéraux et organise des compétitions afin de promouvoir le cheval et l’art équestre.

L’objectif de l’Association est tourné vers la jeunesse mais aussi vers une nouvelle approche du cheval inspirée par les « chuchoteurs » du film « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux ». L’ACCGM s’oriente peu à peu vers l’éthologie équine : la science du comportement du cheval utile pour le dressage et elle développe aussi une activité d’équithérapie utilisant le cheval comme partenaire thérapeutique.


Replier
Association de Sauvegarde du Château d’Allègre
Département : Gard
En savoir plus

Créée en 1993, l’Association de Sauvegarde du Château d’Allègre a redonné vie à ce vieux vaisseau de pierres dont les origines remontent au XIème siècle. Les cent trente adhérents de l’association ont entrepris de sauver ce témoin de notre histoire. Ainsi, chaque premier samedi du mois, des bénévoles de la région se réunissent pour effectuer divers travaux d'entretien : débroussaillage, consolidation de murets, mise en sécurité des ruines, petite restauration, etc... L'Association organise chaque année une Fête médiévale. Des comédiens professionnels et amateurs font revivre, le temps d'une après-midi, seigneurs, damoiseaux, gentes dames, religieux et paysans dans les différentes demeures du domaine. Puis, à la belle étoile, un banquet et un concert clôturent la journée. Par ailleurs, l'association accueille chaque année la visite de plusieurs classes du collège de Salindres et d'une école primaire de Bagnols. Des visites guidées, des conférences et des randonnées sont organisées tout au long de l'année.

Les ambitions de restauration et de mise en valeur du site sont fortement limitées par l’absence d’eau et d’électricité. L’association souhaite donc faire des travaux pour y remédier.


Replier
Les Amis de la Basilique Notre Dame de Marceille
Département : Aude
En savoir plus

La Basilique Notre Dame de Marceille classée à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques est propriété de l’Evêché de Carcassonne. L’association des Amis de la Basilique Notre Dame de Marceille qui compte deux cent cinquante adhérents en assure la protection et soutient son développement tout en la valorisant : réalisation d’une copie en bois de la statue de Notre Dame de Marceille, renouvellement de la sonorisation, électrification des cloches et divers autres ou gros ou petits travaux d’entretien. Depuis l’an 2000, année de sa création, l’association s’est efforcée de faire en sorte que la basilique soit ainsi bien entretenue et ouverte tous les jours afin de permettre aux visiteurs d’admirer ce magnifique patrimoine et les nombreux ex-voto de la basilique.

Le projet immédiat de l’association des Amis de la Basilique Notre Dame de Marceille est avant tout d’assurer la sécurité générale du site. Ainsi, un système de détection d'intrusion ainsi qu’un système de vidéo surveillance doivent être mis en place pour protéger le patrimoine et les ex-voto. L’association souhaite poursuivre le financement de la restauration de Notre Dame de Marceille et de son musée.


Replier
Comité départemental Randonnée Pédestre
Département : Pyrénées-Orientales
En savoir plus

Selon un proverbe touareg : « C’est en marchant que l’homme devient grand ». Voilà un aphorisme qui sied à merveille au Comité départemental Randonnée Pédestre des Pyrénées-Orientales qui compte pas moins de trois cinq cents adhérents et quatre-vingt baliseurs. Son objectif est de développer et de promouvoir la randonnée pédestre tant pour l’aspect pratique sportive que pour la découverte et la sauvegarde de l’environnement et du patrimoine. Pour ce faire et depuis 1993, le Comité assure le suivi permanent du réseau des sentiers via la « Commission Sentiers et Itinéraires ». Des limites de l'Andorre aux rivages d'azur de la Méditerranée !

La tâche du Comité départemental Randonnée Pédestre est immense :

- Création et gestion du réseau des sentiers GR et GR de Pays
- Coordination du travail des baliseurs bénévoles
- Conseils et formation des responsables sentiers
- Mise place du « Réseau Eco-veille® », une démarche qualité de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre qui a pour objectif de sensibiliser les citoyens des tous âges à la protection de l’environnement et plus particulièrement à la préservation des chemins de randonnée pédestre. (signalement au réseau par « fiches alerte », des anomalies rencontrées sur les sentiers…).


Replier
Bonança
Département : Pyrénées-Orientales
En savoir plus
bonanca

L'association Bonança regroupe des amoureux de la nature, des marins, des pêcheurs, des spécialistes de la rénovation et de l'entretien des bateaux en bois. Sa vocation est de préserver et transmettre le patrimoine maritime catalan au sens large du terme : habitat, navigation, techniques de pêche et même l’art culinaire. Depuis sa création en 1997, l'association Bonança a restauré cinq de ces barques catalanes (cassous, bettes, nacelles, sardinals) qui ornent fièrement le petit port caché au détour de l'étang du Barcarès. Les sociétaires de Bonança se sont même lancés dans la construction d’une « barraca » traditionnelle. Ils se retrouvent aussi régulièrement pour assouvir leur passion, et déguster ensemble les ressources marines du site qu’ils contribuent à aménager et dont ils entretiennent le ponton et les plages.

Le nouveau projet qui focalise les forces vives de l’association Bonança n’est autre que la restauration d’une barque catalane construite en 1905 à Banyuls sur Mer.


Replier
Les Bethmalais
Département : Ariège
En savoir plus

L’association Les Bethmalais est originaire de Saint-Girons. Ses activités s’articulent autour de la culture de la vallée de Bethmale et du Couserans dans les Pyrénées ariégeoises. Ses actions se déclinent selon trois axes :

- L’action culturelle avec la poursuite des travaux d’enquêtes et les recherches pour recueillir la mémoire des anciens, les témoignages autour de la culture de la vallée de Bethmale et du Couserans (chants, danses, costumes, instruments de musique, us et coutumes ...). Un travail démarré dés 1961 avec la création de l’association ;
- L’éducation avec linitiation des couserannais (jeunes et moins jeunes) à la culture régionale pour une meilleure compréhension de leur pays et de ses habitants ;
- Le témoignage avec la sauvegarde et la promotion de la culture bethmalaise et couserannaise en France et à l’étranger par le biais d’expositions, ouvrages, ateliers et spectacles. Le groupe "Les Bethmalais" participe tous les ans à de nombreuses manifestations internationales. Il a également créé en 1991 le festival RITE, lieu de dialogue des cultures du monde, de rencontres et d’échanges autour des danses, des Chants et des Musiques. Cette manifestation se déroule tous les ans au mois d’août à Saint-Girons et dans la région.


Replier
Association du Lycée Agricole Terre Nouvelle
Département : Lozère
En savoir plus

Établissement à taille humaine, le lycée Terre Nouvelle, née en 1931, fête cette année ces quatre-vingts ans autour de ses deux cents familles adhérentes à l’association. Les élèves y ont des relations privilégiées avec le cadre éducatif. L'exploitation pédagogique du lycée se situe à Saint Bonnet de Chirac à sept kilomètres de Marvejols. Riche en développement, elle comprend trois domaines d'élevage : il y a 180 brebis laitières en production pour Roquefort, un atelier de 25 vaches laitières avec transformation fromagère vivant sur une surface de 105 ha. Saint Bonnet est un site exceptionnel au point de vue historique grâce à une chapelle du XIIème siècle ainsi qu'un ermitage du XVIIème siècle et surtout un oppidum gallo-romain extraordinaire. Nous y trouvons une grange typiquement voûtée. Tous ces éléments offrent un support de travail pour les études historiques et écologiques qui apportent un plus aux élèves qui n'est pas négligeable.

L’association de Gestion du Lycée Agricole Terre Nouvelle entreprend un vaste programme de restauration de l’ensemble des bâtiments du site en commençant par la remise en sécurité de l’Eglise du XIIème siècle. Mais le projet est plus ambitieux encore. Il vise à accueillir sur Saint Bonnet un public plus large afin de faire valoir les richesses historiques du lieu : passé religieux, architecture, vestiges romains mais aussi environnement avec la faune et la flore.


Replier
ALEPE
Département : Lozère
En savoir plus
alepe

ALEPE est l’acronyme d’Association Lozérienne pour l’Etude et la Protection de l’Environnement.
Créée en 1978, elle a pour vocation de protéger l’environnement en Lozère par la réalisation d’études ainsi que par des actions de sensibilisation à l’environnement à destination de tous les publics.
A ce jour ALEPE a collecté plus de 80 000 données qui alimentent une base informatisée. Un outil précieux pour l’étude, le suivi et la protection du patrimoine naturel lozérien. ALEPE a aussi mis en place des programmes pédagogiques et intervient dans les écoles primaires, collèges et lycées ainsi que dans les centres de loisirs et les classes découvertes. Elle réalise des sorties découvertes naturalistes ouvertes au public en situation de handicap. ALEPE mène également des thématiques précises lors d’événementiels comme les Journées de l’Eau dans le cadre de la Fête de la Science. ALEPE compte quatre salariés et plus de trois cent cinquante adhérents.

Le projet porté par ALEPE s’intitule le Jardin de la Biodiversité. Il s’agit d’un projet d’éducation à la biodiversité de proximité pluridisciplinaire. Objectif : informer et sensibiliser les enfants au travers d’ateliers techniques animés auprès des écoles primaires, des collèges et des centres de loisirs. Des fiches techniques ont ainsi été mises au point, là pour créer les conditions de l’épanouissement des plantes grimpantes, là pour fabriquer un nichoir pour une pipistrelle ou un abri pour un hérisson, là pour créer une mare ou encore pour fabriquer le compost idéal, un paradis pour les insectes ou une mangeoire pour les oiseaux. Des ateliers très pratiques qui rendent l’enfant acteur de son environnement et de sa protection.


Replier
ARC'Avène
Département : Gard
En savoir plus
arcavene

En voilà que ne renierait point Candide !
Née en 1989, l’association ARC’Avène a su, c’est une certitude, cultiver son jardin. Mais pas n’importe lequel des jardins ! Il s’agit des jardins ethnobotaniques de la Gardie situés au pied des Cévennes, à une dizaine de kilomètres d’Alès.
Ils ont été inaugurés en 2001 et fêteront donc leurs dix ans cette année. Mais quid des jardins ethnobotaniques ? Ils représentent le témoignage vivant des relations historiques entre l’homme et la nature dans les basses Cévennes. Ils ont vocation de mémoire, de revalorisation, de conservation, de protection de la nature, d’éducation, de recherche et même de diffusion. Ils sont le fruit d’un engagement citoyen pour un territoire, une nature, un patrimoine. Les Jardins de la Gardie accueillent chaque année des milliers de visiteurs entre animations auprès des scolaires, sorties botaniques ou bourse aux plants. ARC’Avène emploie pour sa part dix-sept salariés. Où quand environnement et social ne font qu’un !

Pour 2011, ARC’Avène développe le projet de création d’un jardin de plantes tinctoriales dans l’optique d’aborder le concept de plante civilisatrice. En effet, certains composants des plantes tinctoriales permettent de préparer des encres, des teintures, des peintures et des produits cosmétiques. L’homme confronté à son environnement a ainsi su tirer partie de ces colorants enfouis dans les cellules de ces plantes qui ont pour nom indigotier, pastel campêche, safran, aspérule ou garance. Des animations pédagogiques sur le pourquoi du comment permettront de découvrir les arcanes de ces plantes qui ne sont pas tout à fait comme les autres. La conception du jardin se fera avec l’aide précieuse du comité scientifique de l’association. Après il sera temps de glaner, d’acheter des graines, de préparer les boutures, d’aménager l’espace et d’étiqueter chaque plante et la présenter au public sur une plaque de lave comme il se doit. Cultiver son jardin en somme !


Replier
ASMPE
Département : Hérault
En savoir plus
asmpe

Les métiers liés à l’environnement et à l’écologie attirent les jeunes générations.
Forte de ce constat, l’Association du Salon des Métiers et des Professionnels de l’Ecologie a vu le jour en 2010 afin d’organiser la troisième édition de ce salon qui consiste à réunir des professionnels de l’Ecologie entre eux et à informer les étudiants sur les métiers et les formations de l’Ecologie et de l’Environnement. L’ASMPE regroupe les élèves des divers parcours du Master BGAE (Biologie, Géosciences, Agro-ressources, Environnement) de l’Université Montpellier 2. Le Salon a eu lieu les 9 et 11 février derniers sur le campus de la Faculté des Sciences. Un succès avec près de mille visiteurs sur les trois jours !

Le Salon des Métiers et des Professionnels de l’Ecologie a constitue pour les étudiants et le grand public une occasion de découvrir le monde professionnel de l’écologie à travers différentes thématiques. Celles-ci ont été traitées sous la forme d’ateliers interactifs, de récits d’expérience d’anciens élèves et d’expositions. Les participants ont également pu s’informer sur les perspectives professionnelles et les différentes formations s’offrant à eux. Au cours de ce salon, les étudiants ont eu l’opportunité de discuter, d’interagir et d’échanger avec d’autres professionnels issus de différentes structures : collectivités, entreprises, associations, laboratoires de recherche… Sans oublier que pour la première fois cette année, le salon a accordé une place importante à l’écologie des milieux aquatiques.


Replier
CESTMEd
Département : Gard
En savoir plus

Vous connaissez Samy la tortue et son voyage extraordinaire à travers les mers du globe où elle doit faire face à toutes sortes de pollution. Elle pourrait être le porte drapeau de l’association CESTMed (Centre d’Etudes et de Sauvegarde des Tortues marines en Méditerranée) créée en 2003.
Son but n’est autre que la protection de la nature à travers la recherche, la conservation et la réhabilitation des tortues marines en Méditerranée qui sont, il est vrai, peu connues du grand public. CESTMed est hébergé au Seaquarium du Grau du Roi. A l’actif de l’association :

Elle a été la première à baliser une tortue marine en France Métropolitaine en 2005
Elle a effectué la garde de la première ponte observée sur notre littoral français en 2006
Depuis juin 2007, CESTMed est officiellement reconnu comme centre de soins des tortues marines de Méditerranée

Le mot d’ordre du CESTMed : « Plus on en sait, plus on en sauve ! »

CESTMed souhaite désormais développer des actions d’animation dans un projet d’éducation à l’environnement. Il en fait une priorité. Ces programmes d’actions pédagogiques seront adaptés aux différents niveaux scolaires, de la maternelle au lycée et auront pour vocation unique la sensibilisation à l’environnement. Entre animations permanentes et ponctuelles. Dans le cadre de ces opérations, CESTMed réalise différents supports : fiches pédagogiques, livrets, panneaux pour diverses expositions. Les thèmes abordés auront toujours un lien avec l’environnement et la protection des espèces. A travers le sort des attachantes tortues marines de Méditerranée, CESTMed nous fait percevoir la situation d’urgence et nous fait comprendre que les processus de dégradation sont similaires pour d’autres espèces et d’autres milieux naturels.


Replier
Eco-citoyennetés
Département : Aude
En savoir plus
ecocitoyennete

L’écocitoyenneté, qui fusionne écologie et citoyenneté dans un même élan, relève d’une forme de conscience politique ayant intégré la nécessité de protéger l'environnement dans sa vie quotidienne.
Née en 2007, l’association Eco-Citoyennetés a mis ce concept au pluriel pour bien montrer qu’il existe une multitude de champ d’actions dans le domaine. Et elle s’emploie ainsi à aider à comprendre l’impact de notre mode de vie sur notre environnement et celui des autres. Autour de rencontres thématiques avec le grand public sur le réchauffement climatique (2007), la réduction des déchets (2009) ou le manger durable (2010) ou bien encore avec les scolaires au travers d’animations sur l’alimentation ou la consommation durable. Par son action, Eco-Citoyennetés contribue à la construction de comportements responsables envers l’ensemble du vivant.

Pour 2011 et jusqu’en juin 2012, l’association Eco-Citoyennetés désire accentuer son action sur l’alimentation via le projet : « Manger durable – pourquoi et comment ? » qui a pour but de sensibiliser le public à l’impact de notre façon de nous nourrir sur l’environnement local et global. Pour ce faire, Eco-Citoyenneté organise des actions plurielles qui ont commencé par la réalisation d’un guide pour l’organisation de journées « Manger local et de saison » déjà disponible. Elle va ensuite mettre en œuvre lors de la Semaine du Développement Durable (1èresemaine d’avril) une exposition itinérante (quiz, documentation et films). Dès le mois de mai 2011, des stands de sensibilisation ludiques, attractifs et informatifs seront proposés sur les marchés de l’Aude entre dégustations, recettes, fruits et légumes de saison, produits locaux, jeux etc. Avant la publication en ligne d’un annuaire des producteurs locaux du Pays de la haute Vallée de l’Aude disponible à l’été 2011. Une ode aux circuits courts !


Replier
Labelbleu
Département : Hérault
En savoir plus
labelbleu

Le littoral du Languedoc-Roussillon attire inexorablement les populations pas toujours conscientes de la fragilité de ces milieux.
Créée en 2006, l’association Labelbleu a justement pour mission de développer l’éducation à l’environnement sur le littoral méditerranéen et à stimuler les développements éco-citoyens.
A ce titre, Labelbleu organise des « Classes littoral » sensibilisent les scolaires sur le milieu littoral, lagunaire, l’eau, le tri des déchets et la biodiversité marine. Les projets Jardins du Lido développé depuis quatre ans ont permis la création de panneaux d’exposition implantés proches des dunes dans le souci du respect du cordon dunaire et de sa revégétalisation. Sans oublier les formations des enseignants et des animateurs à la question, la création d’outils pédagogiques et l’implication à la vie des réseaux d’éducation.

Le projet ITEP porté par l’association Labelbleu est un projet fédérateur qui propose à un établissement médico-éducatif (ITEP : Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique) d’être accompagné pour mettre en place une démarche de développement durable. Cette démarche implique tous les acteurs de la structure, enfants et adolescents en situation de handicap, éducateurs, enseignants, personnel technique et gestionnaires. L’objectif de ce projet est d’ouvrir l’éducation à l’environnement à un public en situation de handicap et de le rendre acteur et écocitoyen dans leur quotidien. De quoi donner l’occasion à ce public fragile d’avoir la fierté de s’impliquer autour de cette noble cause qu’est la préservation du littoral ! Labelbleu souhaiterait ouvrir un tel projet à d’autres ITEP de la Région.


Replier
Dans l'Art rue
Département : Hérault
En savoir plus

Réalisation d'une série documentaire de 12 vidéos sur les arts de la rue.


Replier
Baptiste Rodrigues
Département : Gard
En savoir plus

Financer une partie de son année d'étude dans la prestigieuse école Mc Gill, école de musique de Schulich (Montréal).


Replier
Tableau de Terre au Congo
Département : Hérault
En savoir plus

Réaliser un film documentaire alliant prises de vue réelles et images d'animation. 


Replier
Joséfa
Département : Hérault
En savoir plus

Enregistrer un 1er CD 8 titres afin d’assurer sa promotion.


Replier
Duendé 360°
Département : Pyrénées-Orientales
En savoir plus

Sensibiliser à la culture Gitane au travers d'un dispositif image et son multicanal.


Replier
Le tour de France de l'agriculture durable
Département : Hérault
En savoir plus

Mener une étude sur les solutions pour construire une agriculture durable.


Replier
Pénélope ô Pénélope
Département : Hérault
En savoir plus

Financer une tournée de donner 10 représentations dans le cadre du Festival "1er pas" à Paris


Replier