Accueil > Espace sociétaire > Prix Initiative Région 2011 > Les lauréats 2010 en vidéo

Les lauréats en vidéo

PIR Environnement

ARC'Avène

Département : Gard

En voilà que ne renierait point Candide ! Née en 1989, l’association ARC’Avène a su, c’est...
En savoir plus
PIR Environnement
x
ARC'Avène

En voilà que ne renierait point Candide !
Née en 1989, l’association ARC’Avène a su, c’est une certitude, cultiver son jardin. Mais pas n’importe lequel des jardins ! Il s’agit des jardins ethnobotaniques de la Gardie situés au pied des Cévennes, à une dizaine de kilomètres d’Alès.
Ils ont été inaugurés en 2001 et fêteront donc leurs dix ans cette année. Mais quid des jardins ethnobotaniques ? Ils représentent le témoignage vivant des relations historiques entre l’homme et la nature dans les basses Cévennes. Ils ont vocation de mémoire, de revalorisation, de conservation, de protection de la nature, d’éducation, de recherche et même de diffusion. Ils sont le fruit d’un engagement citoyen pour un territoire, une nature, un patrimoine. Les Jardins de la Gardie accueillent chaque année des milliers de visiteurs entre animations auprès des scolaires, sorties botaniques ou bourse aux plants. ARC’Avène emploie pour sa part dix-sept salariés. Où quand environnement et social ne font qu’un !

Pour 2011, ARC’Avène développe le projet de création d’un jardin de plantes tinctoriales dans l’optique d’aborder le concept de plante civilisatrice. En effet, certains composants des plantes tinctoriales permettent de préparer des encres, des teintures, des peintures et des produits cosmétiques. L’homme confronté à son environnement a ainsi su tirer partie de ces colorants enfouis dans les cellules de ces plantes qui ont pour nom indigotier, pastel campêche, safran, aspérule ou garance. Des animations pédagogiques sur le pourquoi du comment permettront de découvrir les arcanes de ces plantes qui ne sont pas tout à fait comme les autres. La conception du jardin se fera avec l’aide précieuse du comité scientifique de l’association. Après il sera temps de glaner, d’acheter des graines, de préparer les boutures, d’aménager l’espace et d’étiqueter chaque plante et la présenter au public sur une plaque de lave comme il se doit. Cultiver son jardin en somme !